Reflet(s), il faut y aller !

Je vous avais déjà parlé de l’exposition Reflet(s), Rencontres autour du Bijou, organisée par le Comité Francéclat, dont le programme m’avait alléchée… (le précédent article est ici).  J’assistais hier au vernissage et je confirme : si vous vous intéressez de près ou de loin à la bijouterie (et a priori, si vous avez atterri sur ce blog, c’est le cas), il faut courir au Palais de Tokyo! Vous avez jusqu’au 3 juin pour parcourir l’espace dédié, pensé comme un parcours initiatique.

046

Outre les pièces présentées (j’y reviendrai plus bas), ce sont également les métiers de la bijouterie-joaillerie qui sont à l’honneur via la partie Origine de l’expo : de la conception 3D à la gemmologie en passant par un atelier de tendances ou un dédié au dessin de bijou, tous les métiers ou presque sont représentés. Ici, des établis de bijoutiers et leurs artistes en plein travail :

096

Il y avait aussi un atelier de dessins de bijoux et quelques uns des modèles dessinés exposés :

100

Ici, l’atelier gemmologie, qui a attiré des foules de passionnés et d’amateurs :

059 061

Les personnes qui animent lesdits ateliers sont charmantes et très pédagogues. Pour être tout à fait honnête d’ailleurs, j’ai été agréablement surprise par l’ambiance, très loin d’être glaçante : j’ai trouvé les participants comme les invités très ouverts, conviviaux et enclins à partager une passion commune : les bijoux pour certains, les gemmes pour d’autres, la conception 3D pour les équipes de Dassault Systèmes (ici leur vidéo teaser de l’expo) etc. Mais dans l’ensemble, l’ambiance était très détendue et c’est un vrai ‘plus’ qui casse la distance que l’on pourrait ressentir à parcourir un univers d’habitude si discret et un peu lointain, voire froid…

Signalons que l’exposition est parrainée (marrainée??) par la designer Matali Crasset, auteure d’un discours inaugural bref, précis et lapidaire (sans mauvais jeux de mots), qui m’a séduite par sa manière d’aller à l’essentiel :

156 161

A ne pas rater, lors de votre visite, l’hommage à l’artiste Jean Vendôme, qui, dans les années 1960, fut l’un des premiers à appliquer les principes esthétiques de l’abstraction à l’art du bijou. Les pièces de cet artiste sont de toute beauté !

086 088

Enfin, les bijoux! Là-dessus, on peut dire qu’on est gâtés! Les pièces exposées sont exceptionnelles et ambitionnent de représenter l’étendue de la création française. Donc, il y en a pour tous les goûts. Absolument tous les goûts !

049 072 080 102 105 107 113

123 128 133

129

Parmi mes préférées, cette bague signée La Brune et la Blonde (dont le diamant ressortirait sans doute mieux en pendentif d’ailleurs)

079

Ce collier, dont je crois qu’il est signé Lalique, et dont les détails sont époustouflants :

085

Pour finir, l’exposition m’a permis de découvrir nombre de bijoutiers et de maisons, et notamment les créations de Laurence Oppermann, auxquelles j’ai été très sensible. En voici deux que je trouve assez emblématiques :

051 053

Voilà ! Vraiment (vraiment!), une exposition à ne pas rater, au Palais de Tokyo, d’autant moins qu’il n’y aura pas de livre consacré à toutes ces merveilles. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est vraiment dommage !

Si vous voulez voir d’autres photos prises lors de ce vernissage, vous pouvez voir l’album FlickR que je lui ai consacré en cliquant ici.

Enfin, un très grand merci pour son invitation à Delphine Schaack (merci également pour ton excellent travail de RP, ta bonne humeur en toutes circonstances et ta patience d’ange) !

Publicités

Une réflexion sur “Reflet(s), il faut y aller !

  1. Pingback: Reflet(s), il faut y aller ! | Ensemble &agrave...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s