Santa, dear Santa…

Santa, dear Santa…

Attention, ça commence à sentir Noël, non ? Du coup, je profite de cet espace pour vous informer de toutes les sorties auxquelles on m’a gentiment conviée !

Ca commence le week-end prochain, à la galerie Wenge, où la très talentueuse créatrice Amira Sliman invite quatre créatrices à exposer, du 28 au 30 novembre inclus.

Amira, à force d’aller la voir dans sa boutique, c’est devenue une copine. Au-delà de la belle personne que c’est, je suis absolument sous le charme de ses créations et de son univers :

Créations Amira Sliman, Galerie Wenge

Créations Amira Sliman, Galerie Wenge

Amirabg_argent_slide amiraboplumerouge amiraplumes amiraplumes2

Bref, Amira, je l’adore et je suis certaine que les amies qu’elle va exposer valent le détour ! Il s’agit de Fabienne Tixier, Anne Milbeau, Hyun Jung Lee et Louise Bathélémy. Alors bookez vos agendas, hein ?

Galerie WENGE : 9 rue Ramey 75018 Paris, Tél / Fax : 01 42 52 39 99

Le même week-end, une boutique éphémère va s’ouvrir à l’Atelier 154, qui invite Albane Olika, Elsa Somano, les Éditions Stéphane Bachès, Laurence Oppermann, La tribu des oiseaux et Laurence Fontaine. Au programme de cette chouette boutique, mode, objets lumineux, livres gourmands, bijoux et joaillerie, accessoires et céramiques ! De quoi faire plaisir et se faire plaisir !

Boutique éphémère atelier 154

Boutique éphémère atelier 154

Atelier 154, 14-16 rue Neuve Popincourt, 75011 Paris, métro Parmentier, du jeudi 27 au samedi 29 Novembre, jeudi ouverture à 15h / vernissage à partir de 18h ; vendredi et samedi de 11h à 20h.

Ensuite, la semaine suivante, il faudra passer dans une autre galerie, toujours à Paris : la Galerie Elsa Vanier organise en effet l’expo-vente « les diamants jouent à cache-cache ». Sur le thème précieux du diamant donc. La galerie l’explique ainsi : « Certains créateurs dédaignent sa place de star et l’idée de luxe qu’il véhicule. D’autres adorent son éclat et jouent avec ses couleurs variées qui l’adoucissent ou le font passer incognito. En exploitant son scintillement incomparable, ils ont inventé de nouveaux jeux où la pierre joue à cache-cache ou à chat glacé… »

Et il y a foule, puisque voici la liste de créateurs invités : Marianne Anselin, Esther Assouline, Rose Carvalho, Costanza, Nathalie Dmitrovic, Karen Gay, Jean Grisoni, Jo Hayes-Ward, Josef Koppmann, Niessing, Laurence Oppermann, Philippe et Laurence Ratinaud, Agathe Saint-Girons, Yael Sonia, Martin Spreng, Claire Wolfstirn…

Et quelques-unes de leurs créations :

 

Bague « Brindille » en argent noirci, or blanc et diamants, 690€, Laurence & Philippe Ratinaud

Bague « Brindille » en argent noirci, or blanc et diamants, 690€, Laurence & Philippe Ratinaud

 

Bague « Byzance », en or gris palladié et 48 diamants, 5190€, Esther Assouline

Bague « Byzance », en or gris palladié et 48 diamants, 5190€, Esther Assouline

Bague « Ecorce » en argent noirci, or jaune et diamants, 995€, Laurence & Philippe Ratinaud

Bague « Ecorce » en argent noirci, or jaune et diamants, 995€, Laurence & Philippe Ratinaud

Bague « Feuille » en bronze doré et diamant, 850€, Nathalie Dmitrovic

Bague « Feuille » en bronze doré et diamant, 850€, Nathalie Dmitrovic

Bague « Petit tourbillon » en or jaune, or blanc et diamant, 1260€, Karen Gay

Bague « Petit tourbillon » en or jaune, or blanc et diamant, 1260€, Karen Gay

Bague Runway en acier, diamant blanc et diamant cognac mobile, 550€

Bague Runway en acier, diamant blanc et diamant cognac mobile, 550€

Bague Tension « Aura » en alliage d’or rouge et or gris et diamant cognac 0.17ctct, 3500€, Niessing

Bague Tension « Aura » en alliage d’or rouge et or gris et diamant cognac 0.17ctct, 3500€, Niessing

Bagues « Full moon » en or jaune, pierres fines et diamants, 2330€, Yael Sonia

Bagues « Full moon » en or jaune, pierres fines et diamants, 2330€, Yael Sonia

Bracelet « C’est la fête » en acier, fer rouillé patiné et diamants,690€, Marianne Anselin

Bracelet « C’est la fête » en acier, fer rouillé patiné et diamants,690€, Marianne Anselin

Clous d’oreilles « Refuge en or jaune, or gris ou platine et diamants, à partir de  1750€, Niessing

Clous d’oreilles « Refuge en or jaune, or gris ou platine et diamants, à partir de 1750€, Niessing

Collier « Mon Dieu, mais que vais-je faire du solitaire de ma grand-mère!» en or rose, pierres fines et diamant taille ancienne 4cts, 55000€

Collier « Mon Dieu, mais que vais-je faire du solitaire de ma grand-mère!» en or rose, pierres fines et diamant taille ancienne 4cts, 55000€

Bague «Satellite » en or jaune et diamants, 2190€, Claire Wolfstirn

Bague «Satellite » en or jaune et diamants, 2190€, Claire Wolfstirn

Ensemble bagues et bracelets « Colette » en or diamant, à partir de 395€, Niessing

Ensemble bagues et bracelets « Colette » en or diamant, à partir de 395€, Niessing

Exposition du 5 décembre au 28 février. à la Galerie Elsa Vanier – 7 rue du Pré aux Clercs – Paris 7e

Il me tarde, pas vous ?

 

Publicités
La Lune à mon doigt

La Lune à mon doigt

Une petite info en passant, puisque je viens de me rendre compte que j’avais demandé les fichiers HD, téléchargé le tout… et complètement oublié de faire un billet !

Un petit papier parce qu’il s’agit du lancement d’un ligne de bagues, mais très jolies, les bagues, attention! La marque de joaillerie Eternamé a ainsi dévoilé sa ligne Lune Cabochons, que je trouve simplement parfaite !

Eternamé, bague Lune Cabochon. Or rose, pierre de lune, diamants

Eternamé, bague Lune Cabochon. Or rose, pierre de lune, diamants

Eternamé, Bague Lune Cabochon. Or rose, malachite, diamants. 3 800€

Eternamé, Bague Lune Cabochon. Or rose, malachite, diamants. 3 800€

Eternamé, bague Lune Cabochon. Œil de tigre, or rose, diamants bruns, 3 800€

Eternamé, bague Lune Cabochon. Œil de tigre, or rose, diamants bruns, 3 800€

Et ma favorite, avec un beau cabochon de turquoise :

Eternamé, bague Lune Cabochon. Or blanc, diamants blancs, turquoise. 5900€

Eternamé, bague Lune Cabochon. Or blanc, diamants blancs, turquoise. 5900€

On peut toujours rêver, non ?

 

 

Quand Gemmyo fait sa pub…

Quand Gemmyo fait sa pub…

Au-delà de la publicité en elle-même, j’avoue que j’étais curieuse de connaître le discours de la marque, ayant travaillé de nombreuses années comme journaliste spécialisée dans le marketing et la publicité. Or le bijou en général, et la joaillerie en particulier, est un marché très concurrentiel, où il est difficile d’émerger autrement que par le biais de créations hautement originales. Et l’idée de structurer son discours sur des bases rationnelles et marketing dans ce secteur me laissait un peu dubitative, avouons-le.

Si l’expression « ré-enchanter l’expérience consommateur sur l’ensemble du parcours d’achat » me heurte un peu, le reste du communiqué a su trouver les mots justes, notamment pour parler des racines de cette jeune maison de joaillerie :

« Lorsque Charif demande Pauline en mariage en 2011, ils décident, comme de nombreux  couples, de choisir ensemble la bague de fiançailles de la future mariée. Ils se rendent rapidement compte que cet achat n’est pas à la hauteur de leurs espérances : le couple se heurte à un univers du luxe qui est froid, intimidant, mais surtout impersonnel. Cette expérience les a convaincus de fonder Gemmyo, une maison de joaillerie qui se donne comme mission de ré-enchanter l’expérience consommateur sur l’ensemble du parcours d’achat« .

Sur le fond, j’apprends également que la marque cible « une nouvelle génération de consommateurs, qui aspirent à un luxe à leur image : ils demandent une qualité irréprochable, mais ils veulent aussi se faire plaisir, comme ils l’entendent et pas comme l’étiquette l’exige« .

 

Campagne Gemmyo

Campagne Gemmyo

La campagne, qui dévoile la signature de Gemmyo, « Jeune & Joaillier« , a été orchestrée par le BETC Startup Lab. Elle met en scène des bébés animaux qui portent la bague iconique de la marque Ariane pavée.

Campagne Gemmyo

Campagne Gemmyo

Et il y a aussi un film :

Alors voilà, sur le principe, je ne suis pas contre. Sur la forme, et même si la création, décalée dans un univers assez uniforme, est punchy, je trouve le rendu un peu cheap, surtout pour une marque de joaillerie : couleurs trop violentes, trop « pop », que je juge assez peu quali, en particulier dans le film. J’imagine que c’est un parti-pris de l’agence, mais personnellement, je trouve qu’il ne fonctionne pas dans cette univers. Par contre, je trouve les visuels assez réussis. Seul problème, ils ne me font pas rêver. Bref, je vous laisse en juger par vous-même.

Pendue à mon cou…

Pendue à mon cou…

Commencer un article en titrant sur une chanson de Johnny Halliday, je ne suis finalement pas certaine que ce soit la meilleure manière de vous donner des nouvelles d’un de mes créateurs préférés, Patrice Fabre, dont je vous ai déjà parlé, notamment ici !

Qu’à cela ne tienne, enchaînons, c’est le cas de le dire ! Patrice Fabre lance de nouvelles créations, regroupées dans la ligne « A ton cou ». Et comme d’habitude, je suis emballée par la capacité qu’a ce joaillier de se renouveler, tout en restant « classique » et d’un goût parfait.

Patrice Fabre, ligne A Ton Cou

Patrice Fabre, ligne A Ton Cou

Ces nouvelles créations sont déclinées en bagues et bracelets joncs d’un chic absolu !

Patrice Fabre, ligne A Ton Cou

Patrice Fabre, ligne A Ton Cou

Les pièces de cette collection, articulées autour du concept de neoud coulant, existent en or jaune et or blanc et peuvent être serties en diamants blancs, bruns ou noirs.

Patrice Fabre, ligne A Ton Cou

Patrice Fabre, ligne A Ton Cou

Bague A Ton Cou, or jaune, diamants bruns : 980€ et or blanc diamants : 1 480€

Joncs A Ton Cou : existent en or blanc et diamants blancs ; or rose et diamants champagne ; or blanc et diamants noirs et blancs : de 2 000€ à 2 300€.

(Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas Pendue à mon cou, soyons fous, un lien direct sur un Bercy 89 de Johnny…. Je sais, je vous gâte :-))

Quand les minéraux tiennent salon

Quand les minéraux tiennent salon

Bonne nouvelle pour les amateurs de pierres, minéraux et bijoux : du 5 au 7 décembre 2014, se tiendra la 43ème édition du Salon international de Minéralogie et Bijouterie de Paris, à l’Espace Charenton, Paris 12ème. Ce salon est consacré aux pierres fines et précieuses, sous toutes leurs formes : pierres brutes (minéraux & cristaux), taillées (gemmes) ou montées en bijoux, fossiles et météoprites.

« Créé il y a plus de 40 ans par un passionné, le Salon international de Minéralogie et Bijouterie de Paris est devenu un rendez-vous incontournable pour les amateurs de pierres. Entreprise familiale transmise de père en fils, le salon s’est développé au fil des années en préservant sa vocation initiale : faire découvrir le monde captivant des pierres« , souligne le communiqué de l’événement.

du Salon international de Minéralogie et Bijouterie de Paris

du Salon international de Minéralogie et Bijouterie de Paris

De fait, j’ai eu l’occasion de m’y rendre plusieurs fois et d’y découvrir et/ou acquérir nombre de pierres magnifiques, expliquées par de vrais fans. Car s’il regroupe quelque 200 exposants issus de plus de 20 pays dans 2 000m² d’espace, l’événement reste très convivial, et permet, en outre, d’échanger et d’apprendre à connaître des gens qui deviendront peut-être, vos prochains fournisseurs, si vous travaillez dans la bijouterie-joaillerie !

Enfin, pour les non-professionnels et autres amateurs et/ou collectionneurs, c’est un bon moyen, à quelques encablures de Noël, de trouver des idées-cadeaux originales.

 

Salon international de Minéralogie et Bijouterie de Paris : du vendredi 5 décembre au dimanche 7 décembre 2014, de 10h00 à 19h00, à l’Espace Charenton, 327 Rue de Charenton, 75012 Paris. 

Métro Porte de Charenton (ligne 8) ; Bus : Arrêt Charenton Jardiniers (ligne 87) ; Tramway : Arrêt Porte de Charenton (ligne T3).

En Bref…

En Bref…

Non, je ne fais pas comme Canal, je ne fête pas mes 30 ans (si seulement!!). Je fête juste mon retour de vacances (industrieuses les vacances), en vous faisant un petit résumé des infos que l’on m’a transmises pendant mon absence.

Des  nouvelles d’une de mes créatrices chouchou, Baies d’Erelle, dont je vous avais parlé ici, à l’occasion de mon passage à Bijorhca 2013.

Plastron en laiton plaquée OR PALE 22 carats Baies d'Erelle

Plastron en laiton plaquée OR PALE 22 carats Baies d’Erelle

Et de bonnes nouvelles puisque la créatrice suisse Erelle Bertolini lance sa première boutique! « Erelle Bertolini crée des bijoux depuis 2008 et il est temps. Temps de s’établir. Temps d’ouvrir saboutique-atelier en plein coeur de Lausanne », souligne la marque. Autant dire que je suis à la fois ravie pour elle, et désolée que Lausanne me paraisse soudain si loin !

Bague articulée réglable en laiton plaquée OR PALE 23 carats

Bague articulée réglable en laiton plaquée OR PALE 23 carats

Pour ceux et celles qui auraient la chance d’y habiter ou d’y aller, après le 20 novembre, date de l’inauguration, la boutique sera ouverte, Rue de l’Ancienne Douane 6, (Quartier Marterey), 1005 Lausanne.

Ensuite, côté agenda, va se tenir très bientôt le salon MIF Expo. Et alors, me direz-vous ? Eh bien, pour son édition 2014,  MIF Expo se décline au féminin : beauté, mode, maroquinerie, lingerie, et bien sûr, des bijoux, comme les bijoux en cuir la Fleur de Peau, Baïn Création, ou encore By Eugénie ou Janvier Gruson Prat… Soient autant de marques 100% françaises que personnellement je ne connais pas encore mais que je vais me faire un plaisir d’aller découvrir les 14,15 et 16 novembre prochain, au salon MIF Expo, Porte de Versailles.

Affiche MIF Expo

Affiche MIF Expo

Et comme les organisateurs ont l’air vraiment sympathiques, ils m’ont gentiment laissé un lien, vous permettant de vous rendre sur le salon gratuitement, en remplissant un formulaire. Pour en profiter, c’est ici. Chouette non ?

Des nouvelles ensuite de la créatrice Marie-Hélène de Taillac, qui lance une jolie collection de charms.

Les charms de Marie-Hélène de Taillac

Les charms de Marie-Hélène de Taillac

Petite pièces de joaillerie miniature, ces gri-gris existent en plus de 50 modèles à ce jour, avec un concept simple : un bracelet dont les maillons permettent l’accrochage d’autant de charms que vous le désirez :

Les charms de Marie-Hélène de Taillac

Les charms de Marie-Hélène de Taillac

Et voilà, c’est terminé pour cette fois, puisque je suis en attente de plusieurs visuels en haute def en provenance de mes créateurs préférés ! A suivre très virte donc !