Tour d’horizon express

Tour d’horizon express

Après un petit passage à vide rédactionnel, lié à mon prochain déménagement, revoici quelques informations intéressantes reçues dans les 10-15 derniers jours. Et en vrac, oui !

Après le succès de son exposition Un printemps anglais en 2013, la galerie Elsa Vanier, décidément très active, hisse à nouveau le pavillon britannique en 2015, du 21 mars au 8 mai.

3 nouveaux créateurs viennent enrichir sa sélection, qui inclura également les créations les plus récentes de ceux qui avaient marqué la première édition. Le souhait réitéré de la galerie d’illustrer la diversité des styles de l’art du bijou d’Outre- Manche anime cette exposition qui met en avant 9 talents très différents.

Les métaux vont des plus classiques, or 18cts, platine ou argent massif, aux métaux plus expérimentaux comme le titane et le palladium (métal gris de la famille du platine encore peu travaillé en France).

Les joailliers et orfèvres exposés sont Jonathan Boyd, Jacqueline Cullen, Jo Hayes-Ward, Sarah Herriot, Ornella Iannuzzi, Josef Koppmann, Kayo Saito, Rie Taniguchi et Heather Woof.

Ici, une création de Sarah Herriot en or 18ct

Bague Splash – Sarah Herriot or 18ct, 3860 €.jepg

Bague Splash – Sarah Herriot or 18ct, 3860 €.jepg

Cette exposition se tient sous le regard bienveillant de la société des orfèvres britanniques : « The Goldsmiths’ Company« , qui avait soutenu la première édition. Créée par charte royale en 1327, cette institution garantit depuis 700 ans la qualité (c’est-à-dire le titre) des métaux précieux utilisés en joaillerie et en orfèvrerie au Royaume-Uni. Son rôle s’étend aujourd’hui à la promotion de l’orfèvrerie et de la joaillerie par le biais de commandes de pièces d’exception, l’organisation de concours et d’expositions.

Un petit aperçu des pièces exposées :

3 bagues Ball Top – Jacqueline Cullen, or 18ct, diamants sur jais A partir de 1336 €

3 bagues Ball Top – Jacqueline Cullen, or 18ct, diamants sur jais A partir de 1336 €

Broche “My horn is no medecine” Rie Taniguchi, argent massif, émail 400 €

Broche “My horn is no medecine” Rie Taniguchi, argent massif, émail 400 €

broche Petal de Kayo Saito en argent, 1590€

broche Petal de Kayo Saito en argent, 1590€

Exposition Britain 2015, du 21 mars au 8 mai 2015, à la Galerie Elsa Vanier, 7, rue du Pré aux Clercs, 75007 Paris.

Un petit tour ensuite du côté de la nouvelle collection de Virginie Mahé. L’univers Virginie Mahé, c’est une gamme de best-sellers et de petites séries fantaisie selon l’air du temps, à prix attractifs. Une touche féminine intemporelle caractérise son travail de customisation d’estampes filigranées en laiton brut ou peint, sa matière de prédilection, avec un nouvel attrait pour le crochet qu’elle teint elle-même.

RAS-DE-COU-AILES-BLEU-VIRGINIE-MAHE

RAS-DE-COU-AILES-BLEU-VIRGINIE-MAHE

BOUCLES-D-OREILLES-AILES-ROUGE-VIRGINIE-MAHE

BOUCLES-D-OREILLES-AILES-ROUGE-VIRGINIE-MAHE

On peut désormais retrouver la boutique de Virginie à deux pas du Marché d’Aligre. Un espace qu’elle souhaite être le reflet de son identité et de ses coups de cœur puisqu’elle y accueillera une sélection de créatrices partageant ses valeurs comme Vanina Escoubet, Phalaenopsis (PAP), Patricia Blanchet (chaussures) et Mélyne Roi (maroquinerie).

PLASTRON-FLASH-ROUGE-ORANGE-VIRGINIE-MAHE

PLASTRON-FLASH-ROUGE-ORANGE-VIRGINIE-MAHE

HEADBAND-GALAXY-GRIS-VIRGINIE-MAHE

HEADBAND-GALAXY-GRIS-VIRGINIE-MAHE

RAS-DE-COU-EPI-VIRGINIE-MAHE

RAS-DE-COU-EPI-VIRGINIE-MAHE

Ensuite, passons à l’univers d’une créatrice que je ne connaissais pas encore, Mademoiselle Antoinette, qui sort sa nouvelle ligne Holidays.

Colliers, bracelets ou boucles d’oreilles en perles de verre et pierres semi-précieuses… J’ai particulièrement aimé la collection Dubaï :

Collier Dubaï, Perles en verre noires, perles en verre doré à l'or fin 24 carats, et perles d'onyx, 59 €

Collier Dubaï, Perles en verre noires, perles en verre doré à l’or fin 24 carats, et perles d’onyx, 59 €

Bracelet Dubaï, Perles en verre noires, perles en verre dorées à l'or fin 24 carats, et perles d'onyx, 39 €

Bracelet Dubaï, Perles en verre noires, perles en verre dorées à l’or fin 24 carats, et perles d’onyx, 39 €

Boucles d'oreilles Dubaï dorées à l'or fin, perles de verre noires, perles de verre dorées à l'or fin 24 carats et perle carré facettée Swarovski noire, 49 €

Boucles d’oreilles Dubaï dorées à l’or fin, perles de verre noires, perles de verre dorées à l’or fin 24 carats et perle carré facettée Swarovski noire, 49 €

Enfin, terminons par l’univers fascinant de Flora Martelli, alias Mademoiselle Flora Création. Mariage de pierres précieuses et semi-précieuses, les collections Mademoiselle Flora Créations invitent à un voyage ou l’or et l’argent subliment ce que la nature offre de plus beau. Des pièce uniques qui allient l’art à la bijouterie pour composer des créations originales, jugez un peu :

 

Collier en perles d’eau douce, amazonite, plaque en jade sculpté avec intercalaires et fermoir en vermeil.

Collier en perles d’eau douce, amazonite, plaque en jade sculpté avec intercalaires et fermoir en vermeil.

Collier 3 rangs en perles d’eau douce baroques, pampilles en hématite dorée, perles d’eau douce et gouttes de cristal de roche facettées avec fermoir en vermeil.

Collier 3 rangs en perles d’eau douce baroques, pampilles en hématite dorée, perles d’eau douce et gouttes de cristal de roche facettées avec fermoir en vermeil.

C’est au cœur de la bijouterie familiale aux côtés de ses parents que toujours Flora Martelli apprend d’abord apprécier les matières nobles, gemmes, or, argent et perles puis à les travailler. Ses parents lui transmettent non seulement leur savoir-faire, mais aussi cette passion pour les pierres, qu’elles soient brutes, précieuses, connues ou méconnues du grand public. Après des études de commerce à Nice, et de nombreuses années d’apprentissage dans l’entreprise familiale, l’idée de la création d’une marque de bijoux commence à germer, pour finalement se concrétiser au mois de Juin 2008 avec Mademoiselle Flora Créations.

Précieuse Passion Pièce unique Collier en perles d’eau douce, pendentif en pyrite brute, or et citrines madère, intercalaires et fermoir en or jaune.

Précieuse Passion
Pièce unique
Collier en perles d’eau douce, pendentif en pyrite brute, or et citrines madère, intercalaires et fermoir en or jaune.

A noter, Mademoiselle Flora Créations propose en outre un service de transformation de colliers et de bracelets en pierres ou en perles, et des créations personnalisées sur demande.

Bon, je crois que c’est fini pour aujourd’hui! Je peux retourner à mes cartons !

Publicités
Un petit tour de Manège ?

Un petit tour de Manège ?

Ceux qui me connaissent savent que je suis une fan du Manège à Bijoux de E. Leclerc. Pourquoi ? Parce que leurs collections, en particuliers les récentes, sont topissimes et extrêmement tendance; parce qu’ils font travailler des créateurs dessus; parce qu’ils proposent de l’or 18 carats (rien que ça ferait pencher la balance en leur faveur) et à des prix défiant toute concurrence ! Or, facteur aggravant, j’ai rencontré les responsables de la marque, et ils sont super sympas, très disponibles, très soucieux de leur construction de marque et vraiment adorables ! Bref, un rendez-vous top, où j’en ai pris plein les yeux et aussi un peu dans mon bidou, la présentation de leur collection s’étant déroulée à la Pâtisserie des Rêves, ce qui ne gâche rien !

Pour commencer, quelques images, puisque les bijoux étaient à faire rêver, mais aussi très bien mis en scène :

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

IMG_0519 IMG_0523 IMG_0524

Une scénarisation qui a emballé les journalistes et bloggueuses :

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

IMG_0527

Enfin, quelques images desdits bijoux, notamment ceux ayant fait l’objet de collaborations avec des créateurs :

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

IMG_0514 IMG_0516 IMG_0517 IMG_0518

Les images ne sont pas très nettes, la faute aux globes de présentation !

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

IMG_0526 IMG_0529

Parmi les nouveautés, signalons la montée en puissance de la ligne pour enfants, qui devrait également faire craquer les mamans (je pense notamment aux bagues de phalanges qui sont à la mode en ce moment…)

Je reviendrai sur le sujet puisque je n’ai pas encore le dossier de presse et le nom des fameux créateurs. ce qui me donnera une occasion de vous reparler de cette belle marque.

Pour finir, une image « volée » sur l’Instagram de la marque…

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

… et ma bague chérie : un très joli solitaire en or jaune brossé, juste magnifique :

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

Présentation des collections Le Manège à Bijoux de E.Leclerc

Pretty, pretty pretty Leather Things !

Pretty, pretty pretty Leather Things !

Jeune créatrice d’origine russe, installée depuis 10 ans à Paris, la fondatrice de Pretty Leather Things ne s’est lancée dans la création de bijoux que cette année, principalement des boucles d’oreilles, bracelets et colliers … en cuir. « Tout a commencé avec quelques morceaux de cuir que j’ai retrouvé dans ma boite à malice. Aujourd’hui, le cuir que j’utilise provient des chutes que je récupère auprès de différents professionnels. Le cuir est une matière noble et très agréable à travailler, ainsi qu’à porter. Je choisi soigneusement les associations de couleurs et de cuirs de différentes textures pour que les bijoux soient les plus originaux possible« , explique la créatrice, dont je ne connais malheureusement pas le nom…

Qu’importe, puisque ses bijoux parlent pour elle, et je les trouve très réussis pour une première collection :

Pretty Leather Things

Pretty Leather Things

Pretty Leather Things

Pretty Leather Things

Pretty Leather Things

Pretty Leather Things

Peut-être devra-t-elle soigner les finitions pour une future collection, mais ce départ me semble prometteur !

Allez, je vous en remets une dernière, mon bracelet préféré :

Pretty Leather Things

Pretty Leather Things

Sa boutique, sur A Little Market ici.

Edit du 9 février 2015 : la créatrice de la marque Pretty Leather Things s’appelle Victorya Melkova !

Le poinçon fait sa révolution

Le poinçonnage sur les ouvrages en métaux précieux permet de garantir la teneur en or, en platine ou en argent des pièces de bijouterie, de joaillerie, d’orfèvrerie et d’horlogerie commercialisées sur le territoire. L’utilisation de poinçons métalliques, qui protège les consommateurs contre les risques de tromperie, remonte au XIIIème siècle.

Poinçons

Poinçons

Et depuis le XIIIème siècle, peu de choses avaient changé…. Or, jusqu’ici apposé de manière mécanique (notamment par les services douaniers), le poinçon peut désormais aussi être gravé au laser. Le dispositif, conçu par le Comité Francéclat, « repose sur la mise en œuvre simultanée d’un graveur authentifié par biométrie, de fichiers dématérialisés sécurisés et d’une clé de décryptage, qui assure l’inviolabilité du système« .

Hélène Crocquevieille, directrice générale des douanes et droits indirects, en présence de Daniel Cambour, président de l’UFBJOP (Union française de la bijouterie joaillerie, orfèvrerie des pierres et des perles) et de Guy Bessodes, délégué général du Comité Francéclat, ont présenté mardi dernier le nouvel outil douanier et remis les autorisations à recourir au marquage laser aux cinq premières sociétés candidates : AV 10, Cambour, Fair’Belle, Mathon et Oteline.

Démonstration de la nouvelle procédure de poinçonnage au laser, à Paris le 3 février 2015 afp.com/Eric Piermont

Démonstration de la nouvelle procédure de poinçonnage au laser, à Paris le 3 février 2015
afp.com/Eric Piermont

Aboutissement d’une collaboration entre la douane, l’UFBJOP et le Comité Francéclat, cette évolution technologique répond aux impératifs économiques des entreprises françaises en leur permettant de poinçonner les ouvrages les plus fragiles ou de forme complexe sans risque de déformation. « La douane favorise ainsi le « made in France » car ce nouveau procédé permet également d’apposer le poinçon spécifique de la marque « Joaillerie de France », propriété de l’UFBJOP, qui garantit aux consommateurs le respect de la tradition joaillière française« , soulignait le communiqué de lancement de cette nouvelle technologie . Le marquage au laser présente enfin l’avantage de s’intégrer dans les chaînes de production, améliorant ainsi la productivité et la compétitivité des fabricants français.

Aujourd’hui, quelque 20 professionnels ont entrepris la démarche du marquage au laser. Les gains pour ces sociétés candidates sont estimés à plus de deux millions d’euros.

Et en supplément, une petite vidéo :

Le poinçonnage laser fait ses premiers pas

Faire un tour à la Mairie du 11e

Du 5 au 8 février, la salle Olympe de Gouges de la Mairie du 11e organise en partenariat avec l’association des 4A, le Salon d’Artisanat et des métiers d’art. Les Ateliers de Paris en sont cette année, l’invité d’honneur. Le salon de l’artisanat et des métiers d’Art présentera, quatre jours durant, plus de 50 artisans, créateurs et designers contemporains, dans les domaines de la décoration, l’ameublement, l’art graphique, le stylisme.

mairie11

Invités d’honneurs 2015, dix jeunes créateurs issus des Ateliers de Paris seront également présents lors de cette 20e édition. Avec :

Karoline Bordas Incute

Aya Muramatsu

Clotilde Toussaint

Laura Mérenda

Camille Roussel

Sika Viagbo

Samuel Gassman

Peggy Derolez

In cute

In cute

Salon d’Artisanat et des métiers d’art : Du 5 au 8 février 2015, Vernissage le jeudi 5 février 2015 à 18h30

Entrée libre tous les jours de 12h à 19h (18h le dimanche). Salle Olympe de Gouges – 15, rue Merlin – 75011 Paris

agnès b. fait rimer art contemporain et bijouterie

agnès b. fait rimer art contemporain et bijouterie

L’artiste plasticien contemporain Aurèle et le joaillier autodidacte Jonas Bowman (je vous conseille d’ailleurs d’aller visiter leurs sites respectifs) lancent leur première collection de bijoux en exclusivité pour agnès b. Fruit d’une amitié de 10 ans, cette collection capsule de bijoux contemporains, entièrement designée par Aurèle et Bowman, rend hommage au travail et à l’esprit des deux créateurs. De la bague au pendentif, de la chevalière au collier, cette collection invite à un voyage pop art décalé entre mode et design graphique.

Collection Aurèle & Bowman pour agnès b.

Collection Aurèle & Bowman pour agnès b.

Directement inspirée de l’égérie new-yorkaise Bob the Lost Dog, fil conducteur de l’œuvre d’Aurèle, cette collection moderne et pop a choisi de s’exprimer au travers de combinaisons surprenantes de matières (laiton, plexi) et de couleurs, marquées par l’univers des deux artistes. Réalisée par Jonas Bowman, la collection profite de son savoir-faire et de son exigence, offrant une qualité de fabrication et de finition fidèle à la tradition de la joaillerie.

Bob the lost dog, égérie d'Aurèle

Bob the lost dog, égérie d’Aurèle

collection Aurèle & Bowman pour agnès b.

collection Aurèle & Bowman pour agnès b.

 

Collection Aurèle & Bowman pour agnès b.

Collection Aurèle & Bowman pour agnès b.

« Cette collaboration de deux artistes aux univers alliant recherche plastique et innovation des matières, s’inscrit dans une approche nouvelle de la joaillerie, tout en restant fidèle à un artisanat ancestral« , souligne le communiqué.

Collection Aurèle & Bowman pour agnès b.

Collection Aurèle & Bowman pour agnès b.

Fabriquée en France dans les ateliers parisiens de Jonas Bowman, la collection Aurèle & Bowman est présente en exclusivité dans les magasins agnès b. et sur le site agnès b. Prix : à partir de 75 euros.

Collection Aurèle & Bowman pour agnès b.

Collection Aurèle & Bowman pour agnès b.