Souriez, c’est la rentrée – 2

Souriez, c’est la rentrée – 2

Voici une nouvelle sélection (pour voir la première sélection, cliquez ici) des informations que je ne voudrais pas voir finir à la trappe de mon été sans connexion. Commençons par la créatrice Marie-Hélène de Taillac qui, le 9 juillet,  lançait son e-shop en Europe, avec un concept sympa : chaque mois, une vitrine renouvelée propose une sélection de bijoux uniques à commander. Au menu de cette rentrée, une bague « Swivel » trèfle en émeraudes ou saphirs jaunes, des boucles d’oreilles « Muguet » en or jaune et rubis opaque ou opale de feu, ou un mini pendentif Trèfle à Quatre Feuilles en or jaune et péridot…

Vitrine Trefles Marie Helene de Taillac

Vitrine Trefles Marie Helene de Taillac

Voici une capture de sa toute première vitrine :

Vitrine e shopping juillet Marie-Hélène de Taillac

Vitrine e shopping juillet Marie-Hélène de Taillac

Et pour celles qui ignoreraient le travail de cette créatrices, quelques images de sa collection été 2014 :

Marie-Hélène de Taillac, collection été 2014

Marie-Hélène de Taillac, collection été 2014

ILU1029S Lapis Lazuli ILU1031

 

Pour finir en beauté, voici des images de bagues de sa prochaine collection, que j’ai eu le plaisir d’admirer au showroom de son agence de RP, Magna Presse

Marie-Hélène de Taillac

Marie-Hélène de Taillac

IMG_9522

Sur ce même showroom, j’ai pu admirer les nouvelles créations de Patrice Fabre, que j’ai déjà évoqué sur ce blog et à qui je voue une admiration extrême. Toujours du béton :

Patrice Fabre

Patrice Fabre

Et une magnifique opale aussi :

Patrice Fabre

Patrice Fabre

IMG_9529

Enfin, pour que la boucle soit bouclée, et puisque Magna Presse a quelques beaux budgets dans l’univers qui m’intéresse, quelques images de la nouvelle collection de la marque Gemmyo, nouvelle venue dans l’univers de la bijouterie-joaillerie. La Maison Gemmyo est la première marque de joaillerie à avoir choisi de se développer exclusivement sur internet, et avec un concept intéressant : proposer de créer son bijou en mariant la pierre de ses envies au métal précieux de son choix.

Voici quelques images de leur nouvelle collection :

Gemmyo

Gemmyo

IMG_9524 IMG_9531

Et, pour terminer en beauté, quelques pièces de Henri J. Sillam, un créateur au parcours atypique, jugez plutôt : après un passage à l’université de Yale, Henri J. Sillam achève ses études de journalisme et de communication à Vienne. A la demande de Peter Schellenbaum, il se rend en Suisse pour devenir psychothérapeute. Mais sa vraie passion a toujours été l’orfèvrerie, transmise dans sa famille de génération en génération. Après des séjours à Genève et Anvers, capitales historiques de la bijouterie et de la joaillerie, Henri J. Sillam, issu d’une cinquième génération de joailliers, décide de faire vivre sa passion en reprenant l’entreprise familiale fondée en France en 1835.

Malheureusement, mes photos étaient toutes pourries, et comme ses créations sont décidément magnifiques, je suis allée vous les chercher sur son site !

Henri J. Sillam

Henri J. Sillam

baguesillam

Henri J. Sillam

Henri J. Sillam

Henri J. Sillam

 

 

 

 

En Bref donc…

Parce qu’en ce moment, entre le CAP blanc et la COA/DAO qui me pompe toute mon énergie JE N’AI PAS LE TEMPS!!!

Bref, bref, je reçois plein de choses intéressantes, et ça me désole de ne pas les traiter… Donc, parmi les actus du moment,  la turquoise verte est sublimée par les ateliers de Henri J Sillam, alliée à l’éclat des diamants.

bague Henri J Sillam

bague Henri J Sillam

« Très rare et d‘une pureté unique, cette pierre, considérée comme pierre de la fidélité, de la sécurité financière et physique, ne
se trouve que dans une seule région du monde. Dû à des phénomènes géologiques entre l’Iran et le Turkmenistan, ces pierres
intenses en couleur sont seulement extraites dans les mines de Kysyl Arwat au Turkmenistan », souligne le communiqué. Et de fait, ces bijoux m’ont séduite par leur couleur et leur vivacité!

Henri J Sillam

Henri J Sillam

collier Nuggets Henri J Sillam

Dan un registre également coloré, Marie-Hélène de Taillac présente une parure aux multiples chaînes d’or parsemées de pierres fines de couleurs. « Fabriqués en Inde, ces bijoux sont composés de dizaines de chaînes constellées de pierres multicolores : une journée de travail est nécessaire à l’artisan pour réaliser seulement 18 cm de chaine… », souligne le service de presse de la créatrice.

bague Marie-Hélène de Taillac

bague Marie-Hélène de Taillac

Une collection très réussie, en particulier ces sculpturales boucles d’oreille, assorties à leur manchette :

Marie-Hélène de Taillac

Marie-Hélène de Taillac

manchette chaines marie helene de taillac

 

Enfin, des nouvelles de Ole Lynggaard Copenhagen (souvenez-vous, je vous en avais parlé ici!), qui présente elle-aussi une palette de couleurs, mais cette fois composée de coraux rouges éclatants et/ou délicatement rosés qui vient agrandir les collections Lotus, Gipsy, Sweet Drops et Dew Drops.

Ole Lynggaard Copenhagen

Ole Lynggaard Copenhagen

BO snake or jaune et diamants corail

 

Splendides, non ?

Ole Lynggaard Copenhagen

Ole Lynggaard Copenhagen

Hop, une toute dernière pour finir !

Ole Lynggaard Copenhagen

Ole Lynggaard Copenhagen