Cartier rouvre ses portes au 154 Champs-Élysées

Cartier rouvre ses portes au 154 Champs-Élysées

L’adresse mythique, 154 Champs-Elysées, ouverte il y a 10 ans, a fait peau neuve et rouvre ses portes au mois de mai cette année. Pour célébrer l’événement, la Panthère, inspiration et emblème de Cartier, s’animera au sein de la boutique à travers une expérience interactive inédite et pleine d’émotion.

L’hôtel particulier, construit sous le Second Empire, dispose désormais d’une majestueuse entrée sur la célèbre avenue. « On y pénètre par une ouverture monumentale, dont les vitrines de plus de sept mètres de haut mettent en scène la présence théâtrale de deux grands lustres en enfilade. Deux  étages répartis sur 650 mètres carrés, un escalier en spirale, une ordonnance des pièces à la Française« , souligne le dossier de presse de Cartier…, bref, il va falloir aller voir ça !

Cartier, 154 Champs-Elysées (Bruno Moinard © 4BI Bruno Moinard)

Cartier, 154 Champs-Elysées (Bruno Moinard © 4BI Bruno Moinard)

Huit mois ont été nécessaires à l’achèvement des travaux du 154 Champs-Élysées, au cours desquels l’intégralité des espaces a été repensée. Une transformation dont Bruno Moinard, architecte d’intérieur parisien, signe l’œuvre originale. Le sol alterne parquet Versailles et tapis de pierres d’Istrie serties de cabochons ton sur ton, encadrés d’un liseré doré. Avec ses huit mètres de hauteur sous plafond et ses deux lustres de près de cinq mètres réalisés par le verrier d’art français Régis Mathieu, l’entrée est encadrée de part et d’autre de trois balcons cintrés. Enfin, l’escalier est dessiné en spirale, et est parcouru d’une rampe en bronze, le long de murs enduits et moirés à la main de pigments naturels par l’atelier de l’artisan français Pierre Bonnefille.

36534

Cet événement inaugure une série d’ouvertures et de rénovations à grande échelle, souligne la Maison : Chengdu, ville du centre ouest de la Chine, au printemps, Séoul et Tokyo à l’automne et enfin New York début 2016.

« Ces projets stratégiques réaffirment le dynamisme et l’esprit pionnier qui caractérisent depuis toujours la Maison, avec la volonté de sublimer un héritage prégnant, mais toujours mis dans la perspective contemporaine de l’évolution de ses clients, de plus en plus cosmopolites et connaisseurs« , précise Cartier.

Cartier, 154 Champs-Elysées (Bruno Moinard © 4BI Bruno Moinard)

Cartier, 154 Champs-Elysées (Bruno Moinard © 4BI Bruno Moinard)

Publicités

Burma célèbre son nouvel écrin avec Carole Guez

A l’occasion de ses 85 ans et de la réouverture de sa boutique de la rue de la Paix, Burma, maison de joaillerie fantaisie (création joaillière utilisant des pierres de synthèses de très haute qualité), a invité la créatrice Carole Guez à dessiner une ligne de bijoux.

BURMA00003RETOUCHE BURMA00033RETOUCHE BURMA00037RETOUCHE

Pour fêter son nouvel écrin, dont le concept a été piloté par Anne Cécile Comar (Cabinet d’architecture Atelier du Pont), la marque a choisi de faire appel à une créatrice éprise des pierres. Directrice de création dans la mode pendant une décennie, Carole Guez a crée son entreprise il y a 10 ans. Ses bijoux s’adressent à « des femmes qui ont la culture du bijou, la capacité à comprendre la fantaisie et souvent la grande liberté dont elle fait preuve dans la création« . Burma a choisi de faire appel à Carole Guez pour la création de 10 pièces présentées dans la boutique de la rue de la Paix.

Alliance 01 RETOUCHE Alliance multicolore 2RETOUCHE BURMA00015RETOUCHE BURMA00041RETOUCHE BURMA00044RETOUCHE

Les prix varient de 880 à 4 800 €