Bijoux cannois

Bijoux cannois

Bien évidemment, c’est l’effervescence sur la Croisette, avec son lot de stars, starlettes, wannabe starlettes et de wardrobe malfunctions… Bref, le tapis rouge se couvre d’un parterre de célébrités. Et qui dit tapis rouge, dit bijoux ! Ceux que l’on découvre en ce moment sont simplement majestueux ! A commencer par ceux arborés par l’actrice chinoise Li Bing Bing. Cette dernière portait une paire de boucles d’oreilles Cindy Chao The Art Jewel Black Label Masterpiece Odyssey earrings, ainsi qu’une bague White Label Sapphire Starfish ring pour la première du film Carol.

Li Bing Bing portantt une paire de boucles d’oreilles Cindy Chao The Art Jewel Black Label Masterpiece Odyssey earrings ainsi qu’une bague White Label Sapphire Starfish ring

Li Bing Bing portantt une paire de boucles d’oreilles Cindy Chao The Art Jewel Black Label Masterpiece Odyssey earrings ainsi qu’une bague White Label Sapphire Starfish ring

boucles d’oreilles Cindy Chao The Art Jewel Black Label Masterpiece Odyssey

boucles d’oreilles Cindy Chao The Art Jewel Black Label Masterpiece Odyssey

bague White Label Sapphire Starfish ring, Cindy Chao The Art Jewel

bague White Label Sapphire Starfish ring, Cindy Chao The Art Jewel

La même actrice, décidément gâtée, arborait une paire de boucles d’oreilles Cindy Chao The Art Jewel Black Label Masterpiece N°18 Orchid earrings ainsi qu’une bague Black Label Masterpiece N°17 Orchid Ring lors de la première du film La Forêt des Songes.

CANNES, FRANCE - MAY 16:  Li Bingbing attends  "The Sea Of Trees" Premiere during the 68th annual Cannes Film Festival on May 16, 2015 in Cannes, France.  (Photo by Venturelli/WireImage)

CANNES, FRANCE – MAY 16: Li Bingbing attends « The Sea Of Trees » Premiere during the 68th annual Cannes Film Festival on May 16, 2015 in Cannes, France. (Photo by Venturelli/WireImage)

bague Black Label Masterpiece N°17 Orchid Ring - Cindy Chao

bague Black Label Masterpiece N°17 Orchid Ring – Cindy Chao

BO Cindy Chao, The Art Jewel Black Label Masterpiece N°18 Orchid earrings

BO Cindy Chao, The Art Jewel Black Label Masterpiece N°18 Orchid earrings

La Maison Chanel n’est pas en reste!

L’actrice coréenne, A Sung KO, habillée en Chanel, portait une boucle d’oreille unique « Cascade de Perles », ainsi qu’un bracelet « Camélia Secret » en or blanc 18K, diamants et perles de culture, de CHANEL Fine Jewelry.

CANNES, FRANCE - MAY 18:  Bae Sung-Woo and Ko Ah-Sung attend the Premiere of "O Piseu" ("Office") during the 68th annual Cannes Film Festival on May 18, 2015 in Cannes, France.  (Photo by Andreas Rentz/Getty Images)

CANNES, FRANCE – MAY 18: Bae Sung-Woo and Ko Ah-Sung attend the Premiere of « O Piseu » (« Office ») during the 68th annual Cannes Film Festival on May 18, 2015 in Cannes, France. (Photo by Andreas Rentz/Getty Images)

CANNES, FRANCE - MAY 18:  Ko Ah-Sung attends the Premiere of "O Piseu" ("Office") during the 68th annual Cannes Film Festival on May 18, 2015 in Cannes, France.  (Photo by Andreas Rentz/Getty Images)

CANNES, FRANCE – MAY 18: Ko Ah-Sung attends the Premiere of « O Piseu » (« Office ») during the 68th annual Cannes Film Festival on May 18, 2015 in Cannes, France. (Photo by Andreas Rentz/Getty Images)

Courtney Eaton à la montée des marches de « Mad Max: Fury Road », portait quant à elle une boucle d’oreille « Broadway » en or blanc 18K et diamants CHANEL Joaillerie :

CANNES, FRANCE - MAY 14:  Courtney Eaton attends the "Mad Max : Fury Road"  Premiere during the 68th annual Cannes Film Festival on May 14, 2015 in Cannes, France.  (Photo by Ian Gavan/WireImage)

CANNES, FRANCE – MAY 14: Courtney Eaton attends the « Mad Max : Fury Road » Premiere during the 68th annual Cannes Film Festival on May 14, 2015 in Cannes, France. (Photo by Ian Gavan/WireImage)

CANNES, FRANCE - MAY 14:  Zoe Kravitz, director George Miller, actors Charlize Theron, Tom Hardy, Courtney Eaton attend the "Mad Max : Fury Road"  Premiere during the 68th annual Cannes Film Festival on May 14, 2015 in Cannes, France.  (Photo by George Pimentel/WireImage)

CANNES, FRANCE – MAY 14: Zoe Kravitz, director George Miller, actors Charlize Theron, Tom Hardy, Courtney Eaton attend the « Mad Max : Fury Road » Premiere during the 68th annual Cannes Film Festival on May 14, 2015 in Cannes, France. (Photo by George Pimentel/WireImage)

Lors de la cérémonie d’ouverture, la comédienne québécoise Anne DORVAL portait, elle, un collier « Collerette » et des boucles d’oreilles « Boucles de Camélia » en or blanc 18K et diamants noirs et blancs CHANEL Joaillerie.

CANNES, FRANCE - MAY 13: Actress Anne Dorval attends the opening ceremony and premiere of "La Tete Haute" ("Standing Tall") during the 68th annual Cannes Film Festival on May 13, 2015 in Cannes, France.  (Photo by Tristan Fewings/Getty Images)

CANNES, FRANCE – MAY 13: Actress Anne Dorval attends the opening ceremony and premiere of « La Tete Haute » (« Standing Tall ») during the 68th annual Cannes Film Festival on May 13, 2015 in Cannes, France. (Photo by Tristan Fewings/Getty Images)

Boucles de Camélia earrings, Chanel Joaillerie

Boucles de Camélia earrings, Chanel Joaillerie

Collier Collerette, Chanel Joaillerie

Collier Collerette, Chanel Joaillerie

 

 

 

Publicités
Orgie de bijoux!

Orgie de bijoux!

Et voilà, mes bonnes résolutions volent en éclat ! Les news de l’été et la visite des showrooms pour découvrir les nouveautés de l’automne-hiver 2014 devront attendre un peu… La faute à la biennale des antiquaires et de la haute joaillerie, qui se tient actuellement au Grand Palais. Forcément, il faut y aller, y courir même, ne serait-ce que pour admirer les derniers délires de Wallace Chan et ses bijoux futuristes en titane (oui, en titane, auquel il donne une couleur « scarabée » du plus bel effet, jugez plutôt) :

Biennale 2014, Wallace Chan

Biennale 2014, Wallace Chan

Manque de chance, c’est la seule image que j’ai pu prendre de ce stand, les prises de photos y étant interdites… Mais voici deux images « corporate » de ce que j’ai pu admirer à l’intérieur, notamment le pendentif Hologramme bluffant :

Biennale 2014, Wallace Chan

Biennale 2014, Wallace Chan

wallace chan3

Mais je me rattrape de suite avec les merveilleuses créations de Van Cleef & Arpels, dont la collection est placée sous le signe de Peau d’Ane :

Biennale 2014 Van Cleef

Biennale 2014 Van Cleef

Biennale 2014, Van Cleef

Biennale 2014, Van Cleef

Une occasion pour la célèbre maison de renouveler son serti mystérieux…

Biennale 2014, Van Cleef

Biennale 2014, Van Cleef

Et de dévoiler quelques précieuses pièces :

Biennale 2014, Van Cleef

Biennale 2014, Van Cleef

VCA3 VCA4 VCA7

Le stand de la maison Cartier n’est pas moins impressionnant :

Biennale 2014, Cartier

Biennale 2014, Cartier

CARTIER4 CARTIER5

On y retrouve des opales, tendance lourde de cette année :

Biennale 2014, Cartier

Biennale 2014, Cartier

Mais également des bijoux très modernes, comme cette manchette, sublime :

Biennale 2014, Cartier

Biennale 2014, Cartier

Je suis ensuite allée chez Bulgari, où j’ai été charmée par l’accueil et la gentillesse des conseillers présents. Soulignons que je ne me suis présentée ni comme journaliste, ni comme blogueuse, mais comme simple admiratrice de bijoux.

J’ai commencé ma visite par des pièces vintage, notamment ce magnifique collier, ayant appartenu à Elizabeth Taylor

Biennale 2014, Bulgari

Biennale 2014, Bulgari

BULGARI2 BULGARI3 BULGARI4

Les créations modernes ne sont pas moins époustouflantes, et moi qui adore les émeraudes, j’ai été servie :

Biennale 2014, Bulgari

Biennale 2014, Bulgari

BULGARI6 BULGARI7 BULGARI8

Chez Chanel, là encore, l’accueil était parfait. Par contre, si j’ai été séduite par certaines créations (ce collier, mon dieu, ce collier…!), j’ai trouvé l’ensemble des pièces présentées assez inégal. D’un autre côté, les créations comme la manchette ci-après emploient des techniques assez rares de nos jours, notamment le repoussé, qui se mixe parfaitement à la modernité de l’ensemble. Un twist suffisamment rare pour être souligné.

Biennale 2014, Chanel

Biennale 2014, Chanel

CHANEL2 CHANEL3 CHANEL4

J’ai malheureusement pris très peu d’images chez Dior, l’affluence et l’éclairage rendant l’exercice presque impossible :

Biennale 2014, Dior

Biennale 2014, Dior

DIOR2 DIOR3 DIOR4

Dommage pour cette robe que j’avais déjà eu l’occasion d’admirer dans un ouvrage et dont je trouve l’effet « vague » absolument splendide !

L’exposition Boucheron m’a absolument renversée, notamment ce collier ahurissant, issu de la ligne Rives du Japon, avec les boucles d’oreilles assorties :

Biennale 2014, Boucheron

Biennale 2014, Boucheron

BOUCHERON1Bis BOUCHERON2

Après un interlude,

Biennale 2014, Boucheron

Biennale 2014, Boucheron

…la même ligne a dévoilé le collier et la bague ci-après :

Biennale 2014, Boucheron

Biennale 2014, Boucheron

BOUCHERON5

Biennale 2014 Boucheron

Biennale 2014 Boucheron

La ligne Splendeur de Russie n’a que peu à lui envier, jugez plutôt :

Biennale 2014, Boucheron

Biennale 2014, Boucheron

BOUCHERON10 BOUCHERON11 BOUCHERON 16

Biennale 2014, Boucheron

Biennale 2014, Boucheron

BOUCHERON18

Et enfin, la sublime ligne Fleur des Indes ne pouvait pas me laisser indifférente, avec ses émeraudes ET ses opales :

Biennale 2014, Boucheron

Biennale 2014, Boucheron

BOUCHERON14

Pour finir, la maison Piaget, que je ne connaissais que de nom et que j’ai découverte lors de cette Biennale. TOUT m’a séduit ici, que ce soit la collection vintage ou la collection contemporaine :

 

Biennale 2014, Piaget

Biennale 2014, Piaget

PIAGET2 PIAGET3 PIAGET4 PIAGET5 PIAGET6

J’ai malheureusement fait l’impasse sur Chaumet, où je n’ai rien photographié. Espérons que je pourrais trouver des visuels sur le world wide ouaib !

Et si vous avez l’occasion, allez voir cette Biennale qui mérite le détour !

Un saut de Puces !

Les Puces de Clignancourt, c’est pour moi, comme pour beaucoup de parisiens, une institution. C’est sans doute un des premiers endroits que j’ai découverts à Paris, il y a des années de ça. Depuis, rien ou presque n’a changé, si ce n’est que les Puces sont devenues tendance. Rien de mal à ça, ce n’est que justice, tant il est bon de se perdre dans ce dédale qui regorge de richesses, de trésors et de passionnés toujours prêts à renseigner le chaland. Mais je m’égare…

A la rentrée, il y aura une nouvelle raison d’aller aux Puces ! À partir de septembre 2013, la collectionneuse Olwen Forest présente une exposition intitulée Jewels of the Jet Set, au marché Serpette des Puces de Saint-Ouen.

OLWEN FOREST

Olwen Forest

Collectionneuse, curieuse de tout et chineuse invétérée, Olwen Forest présente ses stands au marché Serpette (Puces de Saint-Ouen), qui attirent les initiés comme les néophytes. Cette spécialiste des bijoux de stars les a côtoyés de près, de Londres à Paris, en passant par la Californie. Certains ont même leurs habitudes chez elle, aux Puces.

9 Manchette Yves-Saint Laurent

Ici une manchette Yves-Saint-Laurent, circa 1980

Pour sa nouvelle exposition, Olwen Forest a puisé dans ses malles aux trésors, pour réunir une sélection de créations signées Joseff of Hollywood, Elsa Schiaparelli, Coco Chanel, Hattie Carnegie, ou encore Kenneth Jay Lane. « Des talents qui ont fait l’âge d’or d’Hollywood, mais aussi celui des soirées en vue et en vogue des années 1920 jusqu’à l’aube des années 1970« , souligne le communiqué de l’exposition.

Les bijoux imaginés par Joseff of Hollywood ont par exemple été portés par Greta Garbo, Liz Taylor, Grace Kelly, Marilyn Monroe, mais aussi Douglas Fairbanks Jr. ou encore Tony Curtis, devant les caméras comme dans leur vie privée. Des bijoux d’avant-garde, des objets, volontairement patinés par leur créateur et inspirés tantôt par la lune, le soleil, les étoiles, les divinités. La broche « Sun God », par exemple, portée par l’actrice Pier Angeli, fait partie d’une série baptisée par Olwen Forest « The Sun, The moon and the stars, by Joseff ».

5 HD Broche _Sungod_

Broche « sungod » créée par Joseff of Hollywood pour la garde robe personnelle de l’actrice Pier Angeli, cira 1940.

« Même audace chez Schiaparelli, qui a travaillé avec Dali, Cocteau ou encore Aragon. Dès 1937, elle incruste de gigantesques cristaux, baptisés « shocking pink », dans ses fameux bijoux à la fois surréalistes et lumineux. Quant à Roger Jean-Pierre, célèbre pour ses créations de haute couture pour Schiaparelli, Dior et Balenciaga, il s’est illustré avec ses bijoux-sculptures dont les stars raffolaient jusqu’à la fin des années 1960« , explique judicieusement le service de presse.

De son côté, dès le milieu des années 1920, Coco Chanel fait cohabiter la ligne stricte et épurée de ses vêtements avec des bijoux à forte personnalité, décalés, imposants, voyants, à l’instar de ses sautoirs en perles ou inspirés par les pièces de monnaie. A cette époque, elle développe sa ligne de bijoux, avec la complicité du Comte Etienne de Beaumont, connu pour ses bals masqués grandioses. Le duo de créateurs donnera naissance à une collection tout en cristal et émail coloré. C’est la société Gripoix qui réalise alors les bijoux pour Chanel. Une maison de renommée internationale, qui utilise un procédé de verre en fusion pour la conception des motifs floraux.

11 HD 2Manchette CHANEL

Manchette Chanel, circa 1980

L’exposition met également en lumière l’autrichienne Hattie Carnegie, qui affectionne le style ethnique, l’art africain, les couleurs turquoise, jade et corail. Ou encore Kenneth Jay Lane, qui s’inspire de l’Art Déco, des motifs égyptiens des années 1930. On lui doit, notamment, des créations en forme de panthères et autres léopards, chères à la Duchesse de Windsor.

6.2 Manchette émaillée

Ici, une manchette émaillée attribuée à Hattie Carnegie, cira 1950

3 HD Broche Tigre

Broche tigre attribuée à Hattie Carnegie

Bref, il nous tarde de nous rendre aux Puces ! Et vous ?

L’expo Jewels of the Jet Set se tiendra du samedi 8 septembre 2013 au 3 février 2014. Olwen Forest, Puces de Saint-Ouen, Marché Serpette, allée 3 – stand 5 et 7.

Crédit photographique : Frédéric Poletti